Programmes, admission et inscription

FAQ sur les doctorats
 
Combien de demandes d'admission recevez-vous et combien de personnes sont-elles admises chaque année?

Nous recevons environ 200 demandes d’admission complètes par année pour l’ensemble de nos programmes de doctorat en psychologie. Toutefois, comme plusieurs personnes font une demande à plus d’un programme, le nombre total de personnes faisant une demande d’admission est inférieur à ce chiffre. Nous admettons entre 30 et 40 nouveaux étudiants par année, en fonction de la capacité d’accueil du département, les places se distribuant entre le programme de doctorat Ph.D. - Recherche et intervention et le programme de D.Psy, approximativement au prorata des demandes d’admission reçues. Dans les dernières années, on a constaté une proportion d’environ 66% D.Psy vs 33% R/I.

 

 
Y a-t-il une moyenne cumulative minimale pour que notre dossier soit considéré admissible?

Non.  Les demandes d’admission sont évaluées en utilisant un ensemble de critères tenant compte du dossier académique, des expériences de recherche et de relation d’aide et de toute autre expérience pertinente, ainsi que du projet de recherche. La qualité du dossier académique compte pour 30% de cette évaluation. À titre informatif, la plupart des candidats qui reçoivent une offre d’admission ont une moyenne égale ou supérieure à A- (3,7/4).

 

 
Est-il obligatoire d'avoir établi une entente avec un directeur ou une directrice de recherche lors de la demande d'admission?

Oui, il est nécessaire d’avoir une entente avec un directeur ou une directrice de recherche lors de votre demande d’admission.  Il faut joindre une lettre d’acceptation du directeur ou de la directrice pour que votre demande soit considérée complète.  Cette mesure a aussi été adoptée pour s’assurer de ne pas admettre de candidate ou candidat au doctorat qui ne trouverait pas de laboratoire correspondant à ses intérêts de recherche. Le choix d’une directrice ou d’un directeur de recherche est loin d’être une formalité : c’est une décision cruciale, issue d’une réflexion approfondie, qui devrait guider le choix de l’université où soumettre sa candidature au doctorat.

 

 
Comment trouver un directeur ou une directrice de recherche?

Il importe d’utiliser une approche personnalisée auprès des professeurs.  Les envois massifs de courriel, non personnalisés, sont totalement à proscrire.  Ces messages sont rapidement détectés par les professeurs qui hésitent à s’engager auprès d’étudiants qui ne manifestent aucune préférence pour un champ de recherche précis.  Ainsi, il est fortement recommandé de contacter un nombre limité de professeurs à la fois, dont les intérêts de recherche sont consistants avec vos propres intérêts et expériences antérieures en recherche.  L’envoi d’un curriculum vitae et d’un relevé de notes peut être très utile pour aider le professeur à évaluer votre demande.  Faire un suivi de votre demande peut manifester votre grand intérêt à travailler avec ce professeur.  À l’opposé un achalandage de courriels ou de messages peut être perçu négativement.  Enfin, il est fortement recommandé, et ce même pour les étudiants habitant à l’extérieur de Québec, de rencontrer le professeur en question.  Un entretien téléphonique devrait être considéré si une rencontre est impossible.

 

 
Quand dois-je débuter la préparation de ma demande d'admission?

Le plus tôt possible où vous entreprendrez vos démarches durant la session d’automne précédant votre demande d’admission sera le mieux.  Ceci est particulièrement important pour les étudiants étrangers dont les documents (par exemple, relevés de notes, lettres de référence, etc.) doivent être traduits en français ou en anglais avant de nous être acheminés. Toutes les pièces requises doivent être incluses dans le dossier au 1er février car les dossiers incomplets ne sont pas étudiés par le Comité d’admission. Il est de la responsabilité de l’étudiant de s’assurer que tous les documents demandés sont effectivement reçus pour le 1er février.

 

 
Le processus d’étude des demandes d’admission inclut-il une entrevue?

Non, pas systématiquement.  Le Comité d’admission se réserve toutefois le droit de demander à ce qu’une entrevue en personne ou par conférence téléphonique ait lieu avant de prendre une décision quant à la demande d’admission d’un candidat afin d’évaluer des éléments non contenus dans le dossier de l’étudiant.

 
Quand et comment les décisions sont-elles communiquées aux candidats?

Les décisions sont communiquées en un seul envoie entre le début mars et la mi-avril. Le comité sélectionne les étudiants et étudiantes ayant les meilleurs dossiers et leur fait une offre d’admission.  De plus, le comité identifie les dossiers incomplets ou qui ne rencontre pas une cote minimale en fonction du groupe de demandes reçus et leur envoie un refus.  Entre les deux, il reste une zone intermédiaire et ces étudiants seront inscris sur une liste d’attente en ordre selon le classement établi par le comité. Ces étudiants pourront suivre l’évolution de leur rang sur la liste d’attente sur Capsule. Les offres d’admission, la liste d’attente et les refus sont transmis par courriel et inscrit sous Capsule.

 

 
Quel genre d'activités peuvent être reconnues comme expériences de recherche dans l'évaluation des demandes d'admission?

Toute expérience de recherche acquise depuis le début des études universitaires est considérée, mais elle doit être justifiée.  Les candidates et les candidats ont l’opportunité de décrire leurs expériences et d’en expliquer la qualité et la pertinence pour les mettre en valeur. 

 

 
Quel genre d'activités peuvent être reconnues comme expérience en relation d'aide ou autre domaine pertinent dans l'évaluation des demandes d'admission?

Toute expérience pratique en relation d’aide acquise depuis le début des études universitaires, que ce soit dans le cadre d’un cours (p. ex., Travaux pratiques) ou non est considérée. Elle doit avoir été encadrée ou supervisée par un intervenant reconnu comme tel dans son milieu.  Voici quelques exemples d’activités considérées : écoute téléphonique, accompagnement de personnes présentant des difficultés d’ordre psychologique. Une activité (par exemple de recherche clinique) ne peut être comptabilisée deux fois (i.e., Expériences en recherche et Expériences en relation d’aide). Voici quelques exemples d’activités non considérées : gardiennage sporadique d’enfants avec ou sans difficultés particulières, écoute d’un ami ou d’un proche en détresse, moniteur de camps de vacances, à moins qu’il ne vise des populations nécessitant une attention particulière. Avoir fait une demande de bourse ou avoir mérité un prix durant son parcours universitaire, ou s’être impliqué dans des associations étudiantes ou autres peuvent être considérées comme d’autres expériences pertinentes.

 

 
Quelle est la différence entre vos différents programmes et dois-je faire une demande à plus d'un programme à la fois?

Le programme de doctorat en psychologie Ph.D. - recherche et intervention - Orientation clinique (Ph.D. R/I) vise à former à la fois des chercheurs autonomes et des praticiens de haut niveau. L’École de psychologie offre également un programme de doctorat en psychologie D.Psy. qui est un programme de formation en psychologie clinique et qui vise principalement à former des cliniciens de haut niveau, tout en les familiarisant avec les principes de la recherche en psychologie. L’ampleur de la thèse de doctorat constitue la différence la plus importante entre le Ph.D. R/I (orientation clinique) et le D.Psy, qui est de 54 crédits au Ph.D. - R/I et de 24 crédits au D.Psy, mais les deux programmes nécessitent des compétences en recherche. La durée prévue des études est une autre différence importante entre ces deux programmes; elle est de 5 ans pour le Ph.D. - R/I et de 4 ans pour le D.Psy.  Les deux programmes incluent un an d’internat à temps complet dans un milieu clinique. 

 

 
Une fois admis à un programme, est-il plus facile d'être admis à un autre programme par la suite en faisant une demande de changement de programme?

Non.  Les comités de programme de doctorat en psychologie ont adopté une politique de changement de programme qui stipule que toute demande de changement de programme sera traitée en même temps que l’étude des nouvelles demandes d’admission. Ainsi, l’étudiant désirant changer de programme devra soumettre sa demande pour le 1er février de chaque année.  Il devra également fournir un dossier complet incluant tous les mêmes documents que pour une nouvelle demande d’admission.  Toutefois, les étudiants qui auront déjà reçu et décliné une offre d’admission au programme auquel ils souhaitent maintenant être admis constituent une exception à cette règle et seront autorisés à présenter une demande de changement de programme à n’importe quel moment durant l’année. Dans ce cas, l’étudiant(e) devra seulement présenter au comité de programme une lettre justificative, cosignée par son (ses) directeur(s) de recherche, attestant de son(leur) accord envers cette démarche.

 

 
J'ai déjà complété des cours aux cycles supérieurs en psychologie (dans le cadre d'une maîtrise ou autre), ces activités me seront-elles reconnues?

Certains cours peuvent effectivement être reconnus comme équivalents aux cours de nos programmes de doctorat.  Par exemple, un cours aux cycles supérieurs qui aurait été suivi et dont le contenu est similaire à celui d’un cours inclus dans nos programmes pourra être reconnu dans le cheminement.  La demande de reconnaissance d’acquis ne se fait toutefois qu’une fois que l’étudiant a été admis à notre programme de doctorat, généralement à la première session d’inscription au programme.

 

 
Quelques informations supplémentaires pour les étudiants étrangers :

L’Université Laval est une université francophone qui dispense toutes ses activités de formation en français.  La maîtrise de la langue française est donc une condition d’admission. De plus, ayant à évoluer dans un contexte nord-américain, l’École de psychologie de l’Université Laval a majoritairement recours à des livres ou des articles scientifiques rédigés en anglais. La maîtrise de l’anglais écrit est donc une condition de poursuite de nos programmes de doctorat. L'étudiant qui n'obtient pas la note de passage aux examens de langue passés lors de la première inscription, pourra se voir imposer la réussite de l’un ou plusieurs cours de langue comme condition de poursuite au programme. Ces cours sont non contributoires dans la scolarité du programme. 

 

Il existe plusieurs programmes de bourses et d’aide financière offerts aux étudiants étrangers (pour plus de détails voir www.bbaf.ulaval.ca).  De plus, l’Université Laval dispose d’un Bureau d’accueil des étudiants étrangers (www.bve.ulaval.ca) qui offre une information personnalisée et renseigne les étudiants étrangers dès leur arrivée sur les différents services mis à leur disposition (conseils, concertation, aide à la résolution de problèmes, etc.).

Pour toute information pertinente concernant votre entrée à l’Université Laval, consultez le site suivant :  www.sae.ulaval.ca.