Nouvelles

Ils ont dit

14 janvier 2016

Sur l'instinct de survie

Tôt le 6 janvier, trois locataires de l'arrondissement de Charlesbourg ont été forcés de sauter du quatrième étage de leur immeuble pour échapper au feu qui s'était déclaré. Selon Geneviève Belleville, ils ont obéi à leur instinct de survie. «La perception de menace à la vie doit être extrême à ce moment-là. Toutes les ressources de leur cerveau et de leur corps sont mobilisées dans un seul objectif: se sauver la vie. C'est ce qu'ils ont fait et c'est ce qui leur a donné le courage de sauter par la fenêtre parce qu'il n'y avait pas d'autre issue possible.»
Geneviève Belleville, École de psychologie

Le Journal de Québec, 7 janvier

Source: Le FIL, 14 janvier 2016